La première génération

Les personnages de cette première génération

Jean Jaham de Verprey, le fondateur de la “descendance” (1610-1685/1686)

Voici les dates marquantes de sa vie :

1610, naissance peut-être à Saint Mars en Poitou, Vicomté de Mallion, très vraisemblablement Saint Mars la Réorthe, près de Mauléon, Vicomté de Thouars.[aucune preuve n’a encore été trouvée].

9 mai 1635, venant de Saint Mars en Poitou, vicomté de Mallion, il signe  au Havre avec Mr Cavelet représentant la Compagnie de Saint Christophe, un contrat comme “habitant” avec, comme obligation vis à vis de la Compagnie, l’engagement de régler taxes et impôts et de participer à la défense de l’île.
10 mai 1635, embarquement sur  le “Don de Dieu florissant”.
11 mai 1635, le “Don de Dieu florissant”, barque de 40 tonneaux, commandé par le Capitaine Pierre Le CARVONNIER, est prète à appareiller
juillet 1635, aux alentours du 1° juillet 1635, il arrive à Saint Christophe. D’après Jacques PETITJEAN ROGET, il arrive à la Martinique dès 1635.

1637, Jacques Dyel du Parquet, est nommé, par son oncle d’Esnambuc, “lieutenant général de la Martinique” et devient ainsi le premier Gouverneur de la Martinique.

1638, Jean JAHAM, est Capitaine de milice pour du Parquet au Quartier du Prêcheur à la Martinique.

1642 (vers), il épouse Marie Deville

1646, il appose sa marque sur le serment de fidélité à Patrocle de Thoisy

1652, il dirige  une expédition contre les Caraïbes à la Grenade

1654, il est envoyé à Saint Vincent à la tête d’un détachement à la suite d’un massacre perpétué par les “sauvages”

1656, reçoit de Monsieur Rools de Gourzolas congé qui forme “certificat de service”
1656 novembre, il signe un contrat commercial à Dieppe
1656 (vers), veuf en 1655, il se remarie avec Françoise Massé sans doute entre 1656 et 1657

21 janvier 1659, il est missionné par Monsieur Rools de Gourzelas pour aller à Saint Vincent négocier et signer un traité de paix avec les Caraïbes

mars 1660, à cette date il est Capitaine d’une Compagnie de Milice, Capitaine d’Infanterie, affecté à la défense de l’isle. Il est également Conseiller au Conseil Souverain de la Martinique

1663, en remerciement de ses actions , il reçoit de Monsieur Rolle de Caubière, commandant en l’absence de Monsieur du Parquet, la concession de deux habitations : du Hautmont au Marigot et Séguineau à Grand’Anse (Lorrain)

1667, il est envoyé envoyé, à la tête de 80 hommes, au secours de l’isle de Saint Christophe par Monsieur de Clodoré, Gouverneur Général de la Martinique

1674, il se rendit à Fort Royal, à la tête du détachement de la Capesterre, avec ses fils, pour la ville attaquée par l’amiral Ruyter

1685/1686, décès de Jean Jaham de Vertpré, premier Capitaine en l’Isle Martinique.

Guillemette Jaham, sa soeur

Nous avons appris l’existence de Guillemette JAHAM, grâce à l’acte de mariage de Pierre BUILLET du 7 janvier 1668 au Marigot, neveu de Jean JAHAM de VERTPRE et fils de Guillemette JAHAM (retrouvé aux Archives de la Martinique)    Guillemette JAHAM née  autour de 1610- 1613, et mariée avec Nicolas BUILLET , d’où au moins un enfant :…. …. -2.1 Pierre BUILLET parti de La Flosseline en Poitou (très vraisemblablement La Flocelière en Poitou) pour rejoindre son oncle à la Martinique.Il s’est marié le 07/01/1668 au Marigot (972) avec Anne MARGOTON née à St Pierre (972), fille de Pierre MARGOTON et de Françoise FERRY (1634-1692). Le patronyme de MARGOTON est très fréquent en Vendée entre 1600 et 1700.Pour l’instant, nous ne savons pas s’il y a une descendance de son mariage avec Anne Margoton.

Marie Deville, la première épouse

A ce jour, nous ne savons rien sur Marie Deville, ni ses date et lieu de naissance, de mariage et de de décès. Où se sont-ils mariés ? à Saint Christophe ? à la Martinique ? ou en Métropole ?

Nous ne connaissance son existence que par son époux, nous ne sommes même pas vraiment certain de l’orthographe de son patronyme : Deville ? Devilé ? Davilé ?  Duel ?.

Jean Jaham Sieur de Vertpré s’est marié en premières noces vers 1642 avec Marie DEVILLE, décédée en 1655 – Nous ne connaissons rien de Marie DEVILLE, nous ne sommes même pas certain de son nom puisque dans les registres consultés, les rares fois où elle apparaît, nous la retrouvons aussi sous les noms de Marie Devilé ou de Marie Davilé, voire également Marie Dyel.

De ce premier mariage, à notre connaissance, il est né au moins cinq enfants :

…. …. -1A.1 Jean Baptiste Christophe JAHAM de VERTPRE né en 1643 et décédé en 1687 – Doit vraisemblablement son prénom de Christophe à l’île de St Christophe où son père a d’abord séjourné…

…. …. -1A.1 marié en 1680 avec Catherine PORET de la GARENNE, née en 1660 et décédée le 12/09/1713 au Marigot (972), fille de André et de Catherine GIRAULT

…. …. -1A.2 François JAHAM DUPRE né en 1645 et décédé en 1729

…. …. -1A.2 marié le 29/09/1676 au Marigot (972) avec Françoise Le MOYNE née en 1657 et décédée le 21/09/1724 à Grand-Anse (972)

…. …. -1A.3 Isabeau JAHAM née en 1646 au Marigot (972)

…. …. -1A.3 mariée le 26/10/1666 au Marigot (972) avec Jean Georges GALLET BEAUDOIN de CONTREVILLE décédé en 1670 , fils de Jean

…. …. -1A.4 Marie JAHAM née en 1649 et décédée en 1676. Elle s’est mariée trois fois

.… …. -1A.4 d’abord en 1666 avec Jean MASSE décédé avant 1668, fils de François et de Marie HURAULT

…. …. -1A.4 ensuite le 07/01/1668 au Marigot (972) avec Jacques de LAUNAY, fils de Jean et de Marguerite DESBASSOY

…. …. -1A.4 puis enfin en 1675 avec Jacques COCHET né en 1648 et décédé le 12/09/1700 à Grand-Anse (972)

…. …. -1A.5 Jacques JAHAM DES PRES OU DESPREZ, né entre 1650 et 1652 au Marigot (972) et décédé le 1703/1708 , marié en 1676, sans doute, à St Pierre avec noble dame Adrienne DYEL de GRAVILLE décédée le 03/02/1729 au Carbet (972), fille d’Adrien et d’Adrienne DYEL de VAUDROQUE

 Françoise Massé !1636/1637 – 1700), la seconde épouse

Jean Jaham de Vertpré s’est remarié en secondes noces en 1656 avec Françoise MASSE née entre 1636 et 1637 à l’Ile de Ré (16) [nous n’avons pas retrouvé trace de sa naissance lors de nos recherches sur l’Ile de Ré] et décédée le 19/10/1700 au Marigot (972). Mariée, elle signait les registres par “Françoise Masse” et veuve du nom de ” Françoise Masse de Vertpre” .

Françoise MASSE était la fille de François et de Marie HURAULT. Ses parents avaient une habitation voisine de celle de Jean JAHAM de VERTPRE.

Son frère Jean MASSE a épousé Marie JAHAM, il était donc à la fois beau-frère de Jean JAHAM de VERTPRE et également son gendre.

Nous connaissons trois enfants de l’union de Françoise MASSE avec Jean JAHAM de VERTPRE :

…. …. -1B.6 Anne Aimée JAHAM née en 1660 et décédée en 1720

.… …. -1B.6 mariée le 06/02/1679 au Marigot (972) avec François Guillaume ROLLAND des VEAULX du CEDAN né entre 1648 et 1649 à Flamanville (50), fils de Guillaume et de Françoise de CHEVREUIL

…. …. -1B.7 Jean Baptiste Rose JAHAM DESFONTAINES né en 1662 au Marigot (972) et décédé le 31/07/1724 au Marigot (972)

…. …. -1B.7 marié en premières noces le 15/10/1685 en l’église St Paul du Marigot (972) avec Jeanne GOBERT de BOUILLON née en 1668 Marigot (972) et décédée le 28/07/1703 au Marigot (972) , fille de Jean et de Françoise FERRY

…. …. -1B.7 remarié en secondes noces en 1710 avec Marguerite de LAGUARIGUE née à La Tournerie en Champagne et décédée le 11/05/1765 au Marigot (972), fille de Jean et d’Élisabeth ROSSIGNOL

…. …. -1B.8 Pierre Paul JAHAM des RIVIERES né en 1667 et décédé en 1716

…. …. -1B.8 marié le 26/01/1712 au Prêcheur (972) avec Marie Dorothée DYEL de GRAVILLE née en 1694 et décédée en 1718, fille d’Adrien et de Marie BONCACHARD

 

Les commentaires sont fermés.