Quelle belle découverte pour notre association !!!!!

Jean Jaham de Verpre à Dieppe en 1656 !!!!!

Monsieur Jean-Christophe GERMAIN nous a fait parvenir, par l’intermédiaire de Monsieur et Madame ROSSIGNOL de Généalogie et Histoire de la Caraïbe,  une copie de l’acte notarié signé par Jean Jaham de Verpre à Dieppe le 24 novembre 1656 et sa transcription facilement lisible.
Nous avons toujours une très grande interrogation sur l’origine de Jean Jaham sieur de Verpre . Pour la famille, l’origine des Jaham était normande et cette interprétation, au XX° siècle, venait, entre autres, d’un original de la supplique au Roi pour demander les lettres de noblesse (Les lettres de noblesse des deux frères Jaham datent du 5 juillet 1775). Dans cette supplique, il est indiqué que Jean Jaham de Verpre était ami et compatriote de Duparquet, c’est à dire NORMAND.
C’est par le livre de l’abbé Anthiaume que nous savons qu’il venait de Vendée et c’est Jacques Petitjean Roget qui a fait connaitre cette nouvelle à la famille à la Martinique dans les années 1950, du moins à ma connaissance.
Le mystère reste entier cependant car Jean Jaham de Verpre embarque, en 1635, au Havre sur le navire “Le Don de Dieu florissant (ou fleurissant)” à destination de St Christophe. Ils sont, avec “son homme”, les deux seuls non normands du navire. A peine arrivé à St Christophe, il fait partie de l’équipe qui va coloniser la Martinique ….dont Duparquet en sera le gouverneur puis le propriétaire.
Jacques Petitjean Roget disait que Jean Jaham de Verpre venait de Saint Mars des Prés, sans doute à cause de cette appellation “verpré” ?.
Sur le contrat avec la Cie de St Christophe il était précisé originaire de Saint Mars en Poitou,vicomte de Mallion.
Aux archives de la Martinique, j’ai trouvé que sa soeur Guillemette Jaham avait un fils né en Poitou à La Flosseline et marié à la Martinique.
Lors de mes recherches, j’ai découvert qu’il n’y avait jamais eu de vicomté de Mallion, mais qu’à époque le château de Mauléon était habité effectivement par un vicomte.
 En poursuivant mes recherches, et avec l’aide de GHC, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il s’agissait bien de Mauléon et que “La Flosseline” était La Floceliere en Poitou, nous en avons déduit que Saint Mars en Poitou, vicomté de Mallion était Saint Mars La Réorthe près de Mauléon.
Ou est l’histoire ou est la légende ?
 

Les commentaires sont fermés.